Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 15:58

 



 



Le livre d'Alain Desjardin ''Une vie pour.'' est

désormais en édition.



Dans ce livre, Alain revient sur l'ensemble de son cheminement et réfléchit sur son parcours.


Comme l'écrit André GAZUT, " L'itinéraire d'Alain est passionnant. Sa manière de faire vivre son enfance, sa famille très modeste, son travail aux champs, le rapport avec les commerçants, la deuxième guerre mondiale constitue une approche très forte de la France d'alors. 11 en est de même pour la période de la Guerre d'Algérie qu'il va connaître à travers son choix de Jevenir parachutiste pour s'écarter de son milieu et vivre une autre vie". Alain évoque ensuite son entrée dans la vie professionnelle et ses premiers engagements de militant.

Alors vient la description des combats à l'occasion desquels nous avons croisé Alain; l'action syndicale, le PSU dans le Nord, puis sur le plan national,1968, Lip, le Larzac. Enfin Alain revient sur son installation à la Salvetat, sur son action au sein des Verts, et dans le cadre d'Accueil Paysan, ainsi que sur sa participation à diverses activités hors de nos frontières, en Polynésie ou au Sahara Occidental.


Au delà des épisodes rapportés et des militants rencontrés, c'est un demi siècle de luttes sociales et politiques qui est ainsi retracé,dans un récit où l'intelligence critique se conjugue avec l'émotion individuelle et collective.



Dépôt A.T.S 40 rue de Malte


Repost 0
Published by psu-ats - dans ACTIVITE TREMA
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 14:31

Dans la perspective de notre prochaine assemblée nous publions dans la rubrique ''PAGES'' du  site sous l'intitulé ''TRAVAUX EN COURS SUR L'AUTOGESTION'' le plan de travail du livre de P.Thomé .Ce plan sera l'occasion d'une discussion de notre assemblée avec, nous l'espérons ,un intervenant sur l'Amérique Latine .
A SUIVRE
Repost 0
Published by psu-ats - dans BULLETIN DU CA
commenter cet article
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 18:03
 

Journée Maitron 2008

mercredi 3 décembre 2008

 

Centre d’Histoire sociale du XXe siècle
9 rue Malher
75004 Paris

Métro Saint-Paul (ligne 1)

 

Programme de la journée

9 h | Assemblée générale de l’Association des Amis du Maitron (AAM)

 

10 h | « Le PSU vu d’en bas : bilan d’un colloque »
par François Prigent

 

10 h 30 | Présentation des outils coopératifs informatisés
- Au fil du Maitron
par Céline Barthonnat et Claude Pennetier
- Base des dossiers biographiques de Moscou
par Macha Tournié
- Base Maitron +
par Céline Barthonnat et Claude Pennetier
- Maitron-en-ligne
par Jean Sylvestre, directeur de SDC

 

12 h | Repas à la Pizza Momo

 

14 h |
- « Les MJC, le mouvement social et le mouvement ouvrier : pourquoi et comment faire des biographies de militants associatifs et des professionnels des MJC dans le Maitron »
par Laurent Besse
- « Vers une sociobiographie des syndicalistes de l’enseignement »
par Laurent Frajerman
- « Les militants d’extrême gauche de la Seconde Guerre mondiale à Mai 1968 »
par Jean-Guillaume Lanuque
- Maitron des fusillés, site coopératif sur la plate forme AERI
par Jean-Pierre Besse
- « Le dictionnaire des anarchistes : présentation du site coopératif de l’anardico »
par Hugues Lenoir et Anthony Lorry

 

16 h | Présentation parisienne du tome 4 du nouveau Maitron (Cos-Dy)
avec l’écrivain Michel Ragon (qui vient de publier un Dictionnaire de l’Anarchie)

 17 h | Remise du Prix Jean Maitron
Le prix Jean Maitron a été attribué au mémoire de Master 2 de
Florys CASTAN-VICENTE, Marie-Thérèse Eyquem. Du sport à la politique. Parcours d’une féministe, sous la direction de Michel Dreyfus, Paris 1



Repost 0
Published by psu-ats - dans ACTIVITE TREMA
commenter cet article
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 23:25
 

ECOLOGIE-ALTERNATIVES- NON VIOLENCE


Ces thèmes la revue «SILENCE» les développe dans ses articles depuis 1982

Une presse de propositions mettant en lumière les pratiques alternatives partout en France

Cette revue lance aujourd'hui un SOS pour la sauvegarde de son indépendance.


Les ATS ont choisi d'être le relais de cet appel dont nous vous communiquons la teneur ci dessous.

Un petit clic dans la rubrique ''liens» à gauche de notre blog vous en dira plus long sur son utilité et nous l'espérons aidera à vous y abonner.


Merci par avance

Les ATS

Revue Silence


alternatives, écologie, non-violence


pour que Silence existe en 2009


Silence en danger: aidez-nous!


pour que Silence existe en 2009


Opération 2009 soutiens!

,

,


Conme l'ensemble de la presse, Silence connaît actuellement des difficultés importantes qui compromettent son avenir. Les abonnements connaissent depuis deux ans une baisse importante. Les facteurs sont sans doute multiples: essor d' internet, presse gratuite, multiplication des titres de la presse alternative, manque de ressources des lecteurs...

Un redressement financier des plus rapides s'impose pour pouvoir continuer à publier votre revue.


Des choix importants à tenir


La revue a fait le choix de l'autonomie (pas de subventions, peu de publicité) et souhaite pouvoir continuer en ce sens. C'est la garantie de notre autonomie politique et de notre liberté de ton. Par ailleurs, Silence n'est pas diffusé en kiosque, par manque de moyens et par souci écologique (gâchis de papier). Ce qui limite, de fait, le nombre de personnes qui découvrent la revue « par hasard ». Jusqu'ici cela n'avait pas posé de problèmes: de nombreus-e-s bénévoles se chargeant de faire découvrir autour d'elles et eux ce vivier d'alternatives. Plus de 200 personnes diffusent la revue et tiennent des stands chaque année.

La nouvelle maquette mise en place à l'automne 2007, a été pensée pour rendre son contenu plus aéré et sa lecture facilitée. L'amélioration du contenu rédactionnel est à l'ordre dujour (chroniques, entretiens...) ainsi que l'amélioration du site internet.


26 ans de combats et d'alternatives


Après 26 ans de parution, vous êtes nombreus-e-s à nous dire que Silence a une place à part dans la presse alternative, et compte beaucoup dans la prise de conscience et la mise en action vers un monde meilleur. Vous êtes des milliers à nous avoir adressé de ces informations qui ne passent pas dans les médias dominants.

Si Silence disparaît, ce sont les alternatives qui nous tiennent tou-te-s à cœur qui risquent de passer un peu plus sous silence!


Redresser la barre...


L'équipe de Silence engage des efforts internes importants pour sortir de cette situation:

économies sur les salaires, reprise de l'expédition de la revue entièrement par des bénévoles,

campagne de diffusion,... Mais ces efforts ne suffisent pas et c'est pourquoi l'engagement des

lecteurs, lectrices et ami-e-s de la revue s'avère indispensable!


Nous vous invitons à nous retourner un chèque du montant de votre choix.

Ce chèque peut correspondre à :


. des abonnements d'une ou de plusieurs personnes de votre entourage. A partir du 5e

abonnement, nous prolongerons gratuitement votre propre abonnement d'un an.

. des dons: depuis octobre 2007, les déductions fiscales d'impôt sont acceptées pour les dons à la

presse. Concrètement, pour un don de 100 €, nous vous enverrons en début d'année 2009 un reçu

fiscal qui vous permettra de récupérer 66 € déductibles de votre impôt sur le revenu! 100 € pour

nous ne vous coûte donc que 34 € ! (et comme pour les crédits d'impôts, cela est aussi valable pour ceux qui ne sont pas imposables: le fisc vous rembourse.).


(L'objectif de cette campagne de soutien est de récolter 2009 chèques pour un montant total

de 80000€ dont 1000 nouveaux abonnements d'ici la fin de l'année 2008.

En vous remerciant par avance de votre soutien,


Pour la rédaction de Silence,

Esteban, Guillaume Gamblin, Michel Bernard.


Si vous avez du temps, vous pouvez également


. Proposer à votre médiathèque, votre bibliothèque, votre centre de documentation, votre comité

d'entreprise... de S'abonner à la revue en lui en présentant un exemplaire.

. Proposer Silence à de possibles lieux de dépôt: vendeur sur les marchés, magasins bio et/ou

équitables, librairies indépendantes, restaurants végétariens, etc. Silence peut vous fournir des

formulaires que vous pourrez remettre à ces possibles lieux de dépôt.

. Diffuser Silence lors de manifestations diverses: réunions, débats, soirées associatives ou militantes, projections, concerts, congrès, formations, manifestations...

. Tenir un stand pour Silence. Faire signe à la revue lorsque vous êtes prêts à tenir un stand pour

une demi-journée, ou plus.


. Vous êtes musicien-ne? Dédiez-nous un concert (présentation de la revue, diffusion de la

revue, recette d'une soirée.. .). Vous êtes artiste ? Offrez-nous la vente d'une réalisation artistique, d' une planche de BD, etc.

. Vous êtes viticulteur, brasseur? Nous aimerions lancer une cuvée Silence, avec étiquettes

illustrées.

. Vous avez d'autres idées...


Le montant des abonnements: 28 euros petit budget, 46 euros tarif normal (pour 11 numéros)


Pour toute précision, vous pouvez contacter la revue par téléphone au 04 78 39 55 33. A très

bientôt!


s!lence

Ecologie - Alternatives - Non Violence   9, rue Dumenge, F - 69317 LYON Cedex 04


http://www.revuesilence.net/index. php ?page=2009Soutien


Repost 0
Published by psu-ats - dans DIVERS
commenter cet article
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 20:13
 

 

Mardi 9 septembre 2008(Université de Rennes2)

 

8h30-9h15 : ACCUEIL DES PARTICIPANTS

 

 

9h15-9h45 : INTRODUCTION

 

 

9h45-11h00 : SESSION 1 : L’IMPLANTATION DU PSU EN BRETAGNE (SUITE)

 

 

• Christian BOUGEARD (PR, CRBC, Université de Bretagne Occidentale)

,

« Les fondations du PSU dans le Finistère et dans les Côtes-du-Nord »

Jean-Jacques MONNIER (professeur d’histoire, CRAPE, IUT de Lannion)

,

« Les transferts de vote des catholiques vers le PSU en Bretagne »

 

Discutante : Jacqueline SAINCLIVIER (PR, CERHIO, Université de Rennes 2)

 

 

11h00-11h15 : Pause

 

 

11h15-12h30 : SESSION 2 : LA MISE EN PLACE D’UN PARTI LOCALEMENT

 

 

Olivier DEDIEU (docteur, Université de Montpellier 1)

& Fabien NICOLAS (docteur, Université de Montpellier 1),

« L’émergence d’une gauche capacitaire dans l’Hérault ? Le PSU face à l’hégémonie des partis de gauche entre rupture et adaptation »

Jean Michel STEINER (attaché de recherche, IERP, Université Jean Monnet – Saint-Étienne), « Les débuts de la fédération PSU de la Loire (1961-1971)

. Un parti neuf face à un mouvement ouvrier aux fortes traditions ? »

Discutant: Frédéric SAWICKI (PR, CERAPS, Université de Lille 2)

 

 

12h30-14h00 : DEJEUNER

 

 

14h00 -15h15 : SESSION 3 : LE PSU ENRHONE-ALPES

 

• Jean-William DEREYMEZ (MC, PACTE, IEP de Grenoble), « Le PSU dans l’Isère : le cas de Grenoble »

• Gilles VERGNON (MC, GREPH, IEP de Lyon), « Vision croisée de 2 fédérations PSU : la Drôme et l’Ardèche »

 

Discutant : Gilles MORIN (docteur en histoire, chercheur associé au CHS du XXe siècle et à

l’IHTP)

 

 

15h15-15h45 : Pause

 

 

15h45-17h30 : SESSION 4 : LES RESEAUX DU PSU

 

 

• Gilles DEROCHE (enseignant) & Didier BIGORGNE (agrégé, docteur), « Les Ardennes, un bastion du PSU »

• Fabien CONORD (ATER, CHEC, Université de Clermont-Ferrand), « Approche comparée des réseaux PSU dans 2 départements ruraux : la Creuse et les Basses-Alpes »

• Karim FERTIKH (doctorant, PRAG, IEP de Strasbourg), « Les Assises du socialisme et la perpétuation des réseaux PSU en

Côtes-du-Nord, Loiret et Paris »

 

Discutant : Julien FRETEL (PR, CERAPS, Université de Picardie)

 

 

17h30-18h30 : DEBAT GENERAL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 10 septembre 2008 (IEP de Rennes)

 

8h30-10h15 : SESSION 5 : LES ZONES DE FAIBLESSE DU PSU

 

 

• Pierre SIMON (ATER, CEMMC, Université de Bordeaux 3), « Le PSU en Gironde »

• Thierry HOHL (chercheur associé, Centre Georges Chevrier, Université de Bourgogne) & Jean-François POUJEADE (doctorant, Université de Bourgogne), « Étude comparée de 2 fédérations PSU de Bourgogne : la Saône-et-Loire et l’Yonne »

• Loïc LE BARS (docteur), « Eugène Péaud, un instituteur syndicaliste révolutionnaire, secrétaire général de la Fédération vendéenne du PSU (1961-1967) »

 

Discutant : Gilles RICHARD (PR, CRAPE, IEP de Rennes)

 

 

10h15-10h45 : Pause

 

 

10h45-12h00 :

SESSION 6 : LA QUESTION DES IMMIGRES : CAUSE NATIONALE OU LOCALE ?

 

• Daniel GORDON (MC, Edge Hill University), « Le PSU et les mouvements des travailleurs immigrés des années 70 »

• Séverine LACALMONTIE (doctorante, ISP, Paris X), « A l’avant-garde de la cause ? Les militants du PSU et la cause du droit de vote des immigrés »

Discutant : Christian LE BART (PR, CRAPE, IEP de Rennes)

 

 

12h00-13h15: DEJEUNER

 

 

13h15-14h30 : SESSION 7 : LE PSU : RESEAUX SOCIAUX ET LABORATOIRE D’IDEES

 

 

• Jean-Philippe MARTIN (agrégé, docteur en histoire) & Yannick DROUET (professeur d’histoire, président du CHT), « Un militantisme paysan à gauche. Des réseaux paysans de Bernard Lambert au PSU à l'OC-GOP (milieu des années 1960-fin des années 1970) »

• Bibia PAVARD (doctorante, Centre d’Histoire de Science Po, IEP de Paris), « Du contrôle des naissances à l’avortement libre et gratuit : histoire d’un combat pour et par les femmes au PSU

(1961-1979) »

Discutante : Hélène COMBES (CR, CRPS, Université de Paris 1)

 

 

14h30-14h45 : Pause

 

 

14h45-16h30 : SESSION 8 : LES RESEAUX PSU DANS LE MONDE DE L’EDUCATION

 

• Ismaïl FERHAT (doctorant, Centre d’Histoire de Science Po, IEP de Paris), « Le PSU et les enseignants. Une autre relation spéciale ? Le cas de la région parisienne »

• Camilo ARGIBAY (doctorant, TRIANGLE, IEP de Lyon), « Le PSU, les étudiants et les scènes politiques locales. L’entrée en politique par le militantisme étudiant à Grenoble et Lyon

(1965-1975) »

• Etienne PINGAUD (doctorant, EHESS), « Le PSU dans les universités parisiennes (1960-1968) »

 

Discutant : Claude PENNETIER (CR, CNRS, directeur du Maitron)

 

 

16h30-17h00 : CONCLUSION, SYNTHESE

 

 

LE PSU VU D’EN BAS

:

Un parti dans les régions

Institut d’Etudes Politiques de Rennes

et Université de Rennes 2

 

 

                           9 et 10 septembre 2008

 

BULLETIN D’INSCRIPTION

 

NOM

:

……………………………………………………..……………………………………..

PRENOM

:

………………………………………………………….………………………….….

TITRE,

FONCTION

:

…………………………………………….………………………….…..

INSTITUTION

:

…………………………….……………………………………………………

ADRESSE

:

………………………………………………………………………………………

 

 

TEL : …………………….FAX : ……………………..EMAIL…………………………………

 

 

 

Droits d’inscription

:

Tarif

normal : 20 €

 

Tarif

étudiant : 10 €

Inscription au repas du midi : Repas du 9 septembre : 15 €

 

Repas du 10 septembre : 15 €

 

 

Le règlement des frais d’inscription et des repas se fera par chèque à l’ordre de l’agent comptable

de l’université de Rennes 1 et sera envoyé avec le bulletin d’inscription : avant le 1er septembre 2008, à l’adresse suivante :CRAPE – IEP de Rennes -Mme LAVERRET Yveline

104 bd de la Duchesse Anne

– 35700 RENNES

 

Contact : Yveline LAVERRET : tel : 02 99 84 39 04

– email : yveline.laverret.1@sciencespo-rennes.fr

-Fax : 02 99 84 39 02

 

 

 

 

Adresse : Institut d’Études Politiques de Rennes 104 Bd de la duchesse Anne 35700 Rennes

 

 

Pour se rendre à l’IEP

: -Ligne 15 arrêt Jules Ferry

-Ligne1, 10, 19 arrêt Duchesse Anne/Fougères

 

 

Pour se rendre à l’Université de Rennes 2 :

 

Prendre le métro (D° J.F. KENNEDY) et descendre à l’arrêt : Villejean Université

 

 

Contacts :

 

Tudi KERNALEGENN :

 

tudi.kernalegenn@gmail.com

 

06.30.18.66.72

 

François PRIGENT :

frprigent@wanadoo.fr

 

06.60.46.72.98

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by psu-ats - dans ACTIVITE TREMA
commenter cet article
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 20:05
 

 


«Le PSU vu d’en bas».
         Colloque les 9 et 10 septembre 2008

 

 

 

 

Le Centre de Recherches sur l’Action Politique en Europe (CRAPE) et le Centre de Recherche Historique de l’Ouest (CERHIO) organisent les 9 et 10 septembre 2008 un colloque à l’IEP de Rennes et l’Université de Rennes 2. Le thème : « Le PSU vu d’en bas. Un parti dans les régions: réseaux sociaux, mouvement politique, laboratoire d’idées (années 50-années 80)».

 

Dans la continuité de la journée d’études du 8 février 2007 sur l’implantation du PSU en Bretagne, le CRAPE et le CERHIO co-organisent les 9 et 10 septembre 2008 à l’IEP de Rennes et à l’Université de Rennes 2, sur un nouveau colloque intitulé « Le PSU vu d’en bas. Un parti dans les régions: réseaux sociaux, mouvement politique, laboratoire d’idées (années 50-années 80)».

L’objectif de cette étude vise à défricher l’histoire d’un parti original mais mal connu. Parti charnière, le PSU est aussi un parti à part dans le champ politique en raison du contraste entre l’échec électoral global et l’impact intellectuel indéniable. Le PSU était en effet un lieu de réflexion original, un laboratoire d’idée, où ont été élaborés nombre des thèmes qui allaient moderniser la gauche française. Mouvement novateur, le PSU a impulsé des pratiques militantes innovantes, notamment par ses engagements dans les luttes sociales ou dans l’intégration des filières chrétiennes de gauche.

Parti très régionalisé, le colloque a souhaité prendre le territoire comme angle d’approche du PSU, et ainsi interroger de manière concrète l’implantation de ses réseaux militants, étudier des trajectoires politiques en situation, et analyser son ancrage dans les luttes sociales.

Enfin, le colloque visera à attester l’héritage du PSU vingt ans après sa disparition, au niveau des réseaux, mais aussi des thématiques qu’il a porté de manière privilégiée (autogestion, écologie politique, féminisme, régionalisme, etc.).

 

  Le programme complet et la liste des intervenants sont disponibles à l’adresse suivante:

                                        http://www.crape.univ-rennes1.fr/

Repost 0
Published by psu-ats - dans ACTIVITE TREMA
commenter cet article
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 08:46
 

Les samedis TREMA (Thèmes de réflexion écologie, mouvements, autogestion)

Initiative soutenue par l'Association des Amis de Tribune Socialiste (journal de l'ex. PSU)

et le Comité d'Etablissement de la Caisse d'Epargne de Paris Ile-de-France


Centre Culturel "La Clef", 21 rue de la Clef Paris (5ème) Métro : Censier –Daubenton


Samedi 17 mai 2008


Ne pas perdre sa vie à la gagner !


Quelles grandes idées ont été agitées en Mai 68 ? et qu’en reste-t-il ?

Grève générale .. Remise en cause du travail .. Autogestion.. Révolution culturelle et sociale…


14 h 00 :

En 1ère partie du débat organisé par ATS à la Clef le 17 mai, sera projeté partir de 14 h le film
 
Classe de Lutte, 1969, N&B, 37 mn  : le premier film réalisé par les ouvriers du Groupe Medvedkine . Il suit la création d'une section syndicale CGT dans une usine d'horlogerie par une ouvrière dont c'est le premier travail militant en 1968. Comment Suzanne réussit à mobiliser les autres femmes de l'entreprise, malgré la méfiance des dirigeants syndicaux et les intimidations du patronat.

15 h 00 : Débat, animé par Denis CLERC (mensuel Alternatives Economiques, selon disponibilité), avec l’intervention et le témoignage des « acteurs », militant-e-s passé-e-s par le PSU, proches du PSU, ou ayant bâti une alternative voisine de nos combats :

Daniel RICHTER (ancien militant syndicaliste CFDT Renault et ancien du PSU), Monique PITON (ancienne du Comité d'action de LIP), Henri ROUILLEAULT (au bureau national de l’UNEF en 1968): quelle valeur "travail" de Mai 68 à aujourd’hui? Remise en cause du travail dans sa finalité et son organisation

Alain DESJARDIN (Larzac, ancien du PSU), Béatriz GRAF (Longo Maî) et Jean LAJONCHERE (« le curé rouge », ouvrier, prêtre, père de famille, ancien du PSU) : expériences vécues

Etudiants en MAI 68 (à confirmer) : remise en cause du "système" par les étudiants

A partir de 19 h 00 : Buffet sur place

"Ne pas perdre sa vie à la gagner – Mai 68"

ou

"Travailler plus pour gagner plus – Mai 2008 "

si la seconde formulation,clairement destinée à contester les effets négatifs supposés de la première, a connu un tel succès à l'élection présidentielle de 2007,

si elle continue à alimenter la propagande de la droite au pouvoir malgré ses échecs

est-ce le signe que le monde a changé depuis que la première fleurissait sur nos murs et dans nos coeurs?


"Ne pas perdre sa vie à la gagner "

A cette époque, c'était il y a 40 ans, un mouvement de masse remettait en cause le travail dans sa finalité et son organisation .Il traduisait le désir d'une autre vie, loin du "métro, boulot, dodo" qui constituait alors l'horizon quotidien des français (au moins des parisiens pour ce qui est du métro).


"Travailler plus pour gagner plus"

Avec ce slogan le vieil horizon semble revenir et l'ordre ancien se réinstaller .


Que reste-t-il de nos espoirs d'alors?

C'est pour essayer d'y voir plus clair, que nous vous invitons à un débat, à l'occasion du 40è anniversaire de Mai 68, qui s'articule autour des problématiques suivantes:

- Redécouvrir les mille chemins qui furent tracés à l'époque

- Comprendre comment et dans quelles conditions ils avaient pu être dessinés

- En relever les obstacles et les impasses

- Expliquer pourquoi ils se sont apparemment arrêtés

- Rechercher en quoi ils peuvent éclairer notre actualité

 

Repost 0
Published by psu-ats - dans BULLETIN DU CA
commenter cet article
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 16:58
 

             ATS 40, rue de Malte 75011 PARIS

           Tél. 01 43 57 44 80 – Fax : 01 43 57 64 50

 

 

 

 

Devenir membre des ATS

 

C’est facile. Il faut :

- Faire une demande motivée et rappeler son passé au PSU

- être parrainé par deux membres de l’association

- avoir été accepté par le CA ou par l’Assemblée Générale

- s’acquitter de la cotisation annuelle

 

Ces critères sont à la fois souples et restrictifs.

Souples car ils laissent la place à l’appréciation au cas par cas. Restrictifs car en principe seuls les anciens PSU ont droit d’entrée. Cette volonté correspond au désir d’éviter toute main mise hostile sur un héritage et une image politiques honorables.

Une réflexion est en cours pour élargir la base d’adhésions aux personnes oeuvrant pour le socialisme autogestionnaire et l’écologie qui n’ont pas été membres du PSU.

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Pour adhérer

 

Je soussigné …………………………………………………………,

souhaite adhérer aux Amis de Tribune Socialiste

J’ai été membre du PSU de …………..……… à …………..………..

Dans la section de ………………………………… Autres précisions :

 

 

 

J’ai envie de m’investir dans :

 

 

 

Ma candidature est portée par ….…………………........................................

et ……………………. .....................................................................................

 

Repost 0
Published by psu-ats - dans BULLETIN DU CA
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de psu-ats
  • Le blog de psu-ats
  • : les amis de tribune socialiste Association pour la gestion du patrimoine du parti socialiste unifié
  • Contact

statuts de l'association

activité TREMA

Pages